Bali : une semaine au paradis

Je ne sais pas vous, mais moi j’ai des envies de voyage en ce moment ! Je reviens à peine d’un séjour de 6 mois en Australie et pourtant je rêve d’installer ma serviette sur le sable chaud et de découvrir de nouveaux endroits. En attendant, j’avais envie de vous parler de Bali car ça a été un véritable coup de cœur pour moi. Et qui sait, peut-être que vous avez déjà réservé vos billets pour cet été ?

Avantage incontestable : le cout de la vie

Les prix sont extrêmement bas à Bali, même pour les hôtels. On peut s’offrir du grand luxe pour une fois, et tant mieux parce qu’après avoir serré les fesses au moment de payer le billet d’avion, on a envie de profiter un max ! Mais attention, tous les hôtels paradisiaques que vous allez rencontrer sur les sites de voyage ne sont pas fiables, car le nombre d’étoiles ne signifie rien ! Alors, un conseil pour trouver la perle rare : comparez, lisez les avis des autres voyageurs… et si vous êtes complètement control freak comme moi, faites-vous un tableau Excel ! Rien de mieux pour peser les pour/contre et prendre une décision finale.

Pertiwi bisma ubud

Pour la nourriture, les restaurants sont très accessibles ! Avec 1 euro, on peut déjà se nourrir et avec 10 euros on peut trouver de bons resto “gastronomiques”. N’oubliez pas, la culture culinaire des balinais est tout de même très différente de la nôtre, il vaut mieux rester prudente. Si vous êtes sensibles comme moi, ne mangez pas n’importe où ! Par contre, les fruits exotiques sont un vrai délice. Avouez que vous vous verriez bien, allongée sur un transat en sirotant une noix de coco bien fraiche.

Les transports : le taxi coute à peu près 0,50 centimes le km. Pensez à toujours négocier au maximum, surtout à l’aéroport. Ensuite, le mieux c’est quand même de louer un scooter pour circuler dans la circulation ultra dense. Gain de temps et d’argent garanti !

Attention : avec nos têtes de touristes sur nos petits scoots, les policiers corrompus se font une joie de nous arrêter pour nous soutirer de l’argent. Alors, pensez à faire faire votre permis international avant de partir et même d’emmener votre permis scooter en plus. Et surtout, insistez pour que le loueur vous donne un casque, même si les balinais n’en mettent pas. Ça vous évitera bien des problèmes !

La drogue : même si vous partez en vacances pour vous éclater entre amis, n’en achetez surtout pas. Inutile de vous rappeler les touristes exécutés en Indonésie. Buvez plutôt, l’alcool n’est pas très cher. Héhé…

 La ville d’Ubud

Ubud, c’est le centre culturel et artistique de Bali. Mais il n’y a pas la mer… une destination qui concerne les aventurières ou les férues de visites. Pour ma part, j’ai adoré cette ville située au milieu de la forêt tropicale et des rizières. Ne vous inquiétez pas, je n’ai pas complètement perdu la tête : c’est aussi rempli de petites boutiques ! Bijoux en argent à gogo, vintage et hippie chic… Pile la mode de cet été en plus !

Un hôtel : le Pertiwi Bisma 1 si vous voulez vous relaxer au calme (attention, scooter nécessaire pour aller en ville).

Un resto : le Fair Warung Balé. Délicieuse cuisine balinaise pour quelques euros, et tout est reversé à un hôpital pour les balinais, qui a été construit entièrement grâce aux recettes de cet établissement. Donc, on fait une bonne action mais en plus, on se régale. Mention spéciale pour le smoothie glacé géant à la mangue !

Une visite : la foret des singes. Je suis sure qu’ils vous feront craquer…

Foret des singes + Fair Warung Balé

Seminyak – Kuta

Alors là, pour les accros de bronzette et de vie nocturne, c’est le paradis. La Mecque ! Mais tout est aussi nettement plus cher. On aime les boutiques de luxe et autres petites perles qu’on ne trouve pas chez nous, et aussi les restaurants avec piscine et transats pour bien digérer/bronzer/chiller après le repas.

bugan villa seminyak (4)

A Bali, vous pouvez également louer de superbes villas pour une somme très raisonnable. Je vais être honnête avec vous, je suis tombée dans le panneau. La villa, géniale. La localisation : nulle, mais vraiment nulle. Pas moins de 20 minutes en scooter pour aller en ville, c’est beaucoup trop. Bien évidemment, ce sont les hôtels qui ont la priorité en centre-ville donc les villas sont excentrées. J’en avais rêvé mais je l’ai finalement bien regretté. Alors, oui si vous partez avec pleins de potes et que vous voulez vous éclater tous ensembles mais en couple, franchement il y a de très beaux hôtels idéalement situés qui vous conviendraient bien mieux.

Un endroit : les poufs installés sur la plage, pour regarder le coucher de soleil.

Un resto : le headquarters pour un bon hamburger et un petit plouf.

seminyak

Hormis un cadre fantastique pour des vacances entre potes ou avec votre amoureux, j’ai aimé Bali pour la gentillesse de la population. Ce sont des gens agréables et souriants, sans arrière-pensées.  Seul bémol, seulement 8% des balinais parlent anglais… J’espère que vous êtes douées au jeu du mime !

Si vous avez des questions pour préparer votre départ, les commentaires sont là pour ça 😉

3 Comments

  • Reply
    roselinedreams
    7 janvier 2016 at 9:11

    Oh super, je prepare deux voyages a Bali … Un voyage de noces et un autre … Et j’adore ton blog, le mien n’en est qu’a ses debuts … Bisous jolie carotte !

  • Reply
    worldmania
    27 juillet 2015 at 3:47

    J’y suis déja allée deux fois à Bali, une destination ydillique mais toujours en hotel. Le concept de la villa a louer m’intéresse, comment l’as-tu réservée?

    • Reply
      Justine
      27 juillet 2015 at 3:59

      Bonjour !
      Tu trouves les villas sur les mêmes sites de réservation que les hôtels type booking, TripAdvisor… Il y en a beaucoup tu verras. Et souvent très accessible en terme de prix. Méfie toi juste de leur localisation, regarde bien les avis car souvent c’est la que les gens expliquent qu’ils étaient très loin de tout quand c’est le cas. A ta dispo si tu as d’autres questions !

    Laisser un commentaire