Se muscler avec l’électrostimulation

Hello ! Allez, pas d’exercices de fitness cette fois-ci, je vous parle d’une technique spéciale flemme. J’ai nommé : l’électrostimulation !

Déjà, qu’est ce que c’est ? 
C’est une impulsion électrique qui est transmise aux muscles via des électrodes que l’on place sur son corps. Cette impulsion va pousser les muscles à se contracter sans efforts. Depuis plusieurs années, les kinésithérapeutes l’utilisent pour la rééducation et les athlètes s’en servent également pour plusieurs raisons : musculation, récupération… Le top c’est que c’est maintenant devenu accessible au grand public.Vous aussi vous avez vu ces pubs Slendertone à la télé avec cette nana qui a des fesses de déesse ?

Test n°1 : Slenderton

Alors moi, en grande flemmarde insatisfaite j’ai d’abord foncé vers cette marque hyper grand public. Slendertone propose une ceinture abdominale ou un short pour les fessiers. Si vous me suivez depuis un moment, vous savez sûrement déjà que j’ai un problème avec mes fesses ! Donc bien sur j’ai craqué pour le short. C’est pas donné mais j’étais prête à tout héhé. D’après la marque, 30 min d’électrostimulation correspond à 60 exercices fessiers… forcément j’adhère.

Mon expérience : le short est adapté à toutes les tailles mais il est un peu trop grand pour moi. Je dois l’ajuster lorsque je m’installe car les électrodes sont placées d’office dedans. Il y en a 4 dont 2 sur la partie haute de la fesse et deux juste en dessous de la fesse. J’ai choisi le modèle avec la petite télécommande qui permet de régler le temps et l’intensité peu à peu.
La sensation surprend un peu au début mais on s’habitue ! J’ai pu augmenter progressivement. On ne peut pas dire que l’impulsion fasse mal mais ce n’est pas non plus hyper agréable… pourquoi faut-il toujours souffrir pour être belle ?
Contrairement à la ceinture abdominale, il ne faut pas bouger et faire des exercices pendant la séance. Moi je l’utilise le soir devant la télé, tranquille Emile dans mon canapé !

Les résultats : je vois une vraie différence ! A raison de 3-4 fois par semaine pendant 30 minutes, les fesses semblent être un peu plus fermes et moins tombantes. Bien sur, l’intensité joue énormément et je suis toujours au maximum maintenant que mon corps est habitué.

Mon conseil : il ne faut pas croire aux miracles. Oui l’électrostimulation aide à se muscler mais elle ne fait pas perdre de “graisse”. Pour des effets vraiment probants, il faut faire du sport à côté et avoir une hygiène de vie saine. C’est comme cela que l’on obtient de vrais résultats !

 

Test n°2 : l’électrostimulation avec l’appareil Compex

Mon amoureux s’est lui aussi remis au sport… et comme moi, il est un peu obsédé quand il s’engage dans quelque chose ! Mais vous vous doutez bien, mon short Slendertone n’est pas tout à fait ce qu’il lui fallait. Du coup, on a investit dans un appareil Compex que mon papounet utilisait déjà car il est très sportif et il en était vraiment satisfait.

L’avantage de Compex : une marque reconnue et utilisée par les kinés. Mais surtout, un produit super complet ! On peut l’utiliser sur tout le corps et choisir des paramètres selon les besoins. Musculation, récupérations, douleurs… Un très grand choix de programmes et tout est réglable. L’intensité se règle par électrodes et on peut aller très loin… je n’ai pas réussi à atteindre la limite et je crois bien que j’en suis très loin même.
L’inconvénient : contrairement au short qui est hyper facile à installer, cet appareil demande un peu de motivation ! Et oui, il faut regarder le manuel pour placer les 4 électrodes – brancher les fils à chacune d’elles… c’est un peu fastidieux ! Mais c’est aussi grâce à cela qu’on peut choisir les zones à travailler…

Les résultats : on sent vraiment que c’est un appareil super pro ! Je l’ai utilisé pour des douleurs aux cervicales et cela m’a fait le plus grand bien. C’est aussi très efficace après le sport pour éviter les courbatures et faire de la récupération. Pour la musculation, j’ai surtout testé les abdominaux et je peux vous dire que ça travaille dur ! Ca se voit d’ailleurs… pendant la séance ça se contracte de partout héhé.

Bilan : pour celles qui veulent cibler une partie du corps et n’ont pas envie de s’embêter avec des appareils trop techniques, je recommande Slendertone. Mais il faut bien réfléchir au prix car Slendertone coûte cher… et si Compex l’est encore plus, il permet lui de travailler tout le corps. Pour les sportives et les plus motivées, choisissez sans hésitation Compex ! Il existe plusieurs modèles mais je pense que un milieu de gamme est tout à fait suffisant.

J’espère que cet article vous aidera à faire un choix si vous hésitiez encore ! Avez-vous déjà testé ? J’adorerai connaître votre avis sur l’électrostimulation 🙂

A très vite les chats !

No Comments

Laisser un commentaire