Fondue de poireaux et canard au piment d’Espelette

Avec ce temps tout gris et ultra froid, c’est le retour des recettes chaudes et gourmandes. J’ai bien tenté de manger des salades pour avoir l’impression d’être encore en vacances mais… ça n’a pas bien fonctionné ! Aujourd’hui je vous propose une recette un peu plus difficile que d’habitude (pour les handicapées de la cuisine comme moi) : une fondue de poireaux et un magret de canard au piment d’Espelette.

Le piment, j’en utilise dans tous mes plats ou presque. J’en suis carrément fan et en plus c’est idéal pour brûler les graisses.

Pour commencer, voici la liste des ingrédients nécessaires :

Fondue de poireaux
♥ Beurre (50g)
♥ Echalotes (une grosse)
♥ Poireaux (au moins 500g)

Magrets de canard au piment
♥ Magrets de canard
♥ Piment d’Espelette
♥ Huile d’olive

♥ et bien sur du sel & du poivre

C’est parti ?

On va débuter avec le magret de canard car on va le faire mariner donc on a besoin de plus de temps. Pour faire cela, on va prendre du film alimentaire et on va poser le magret dessus. On ajoute de l’huile d’olive et du piment dessus. Tout simplement ! Et on referme bien serré le film alimentaire sur notre magret pour bien imprégner la viande. Si vous pouvez, laissez la préparation au réfrigérateur plusieurs heures.

Je vous propose de nous atteler à la fondue de poireaux. On enlève les bouts des poireaux (en vrai, on dit ébouter… mais je trouvais ça trop moche hihi) et on les nettoie bien à l’eau froide. Ensuite il faut les couper en deux dans la longueur et les émincer très finement. Moi je risquerai de m’émincer les doigts alors je laisse mon amoureux le faire. C’est son métier après tout. On cisèle l’échalote aussi évidemment.
Dans une casserole, on fait fondre le beurre puis on ajoute les échalotes qu’on fait revenir un peu. Et on y ajoute les poireaux. Il faut les faire suer (mouhahaha ce terme trop bizarre). En gros on les fait revenir.

Attention, instant travaux pratiques DIY : on va construire une cheminée (kézako?). L’objectif c’est de garder toutes les saveurs et la vapeur de notre fondue tout en laissant un petit peu d’évaporation pour pas que ça baigne dans son jus. Donc pas de couvercle possible car il faut une échappée d’air. Pour la construire, il vous faut du papier sulfurisé. Ensuite, je vous invite à regarder ce lien : ici. Parce que j’ai tenté de vous expliquer tout ça et puis ça ne voulait rien dire hahah. Donc vous avez fait votre cheminée ? Il ne vous reste plus qu’à la poser sur votre fondue et de laisser cuire au moins 30 minutes à feu doux. On mélange de temps en temps pour vérifier que ça n’accroche pas.

Pendant que notre fondue de poireau est en train de cuire tranquillement, on va pouvoir ressortir notre magret de canard. On le déballe et on fait un quadrillage avec un couteau sur le gras de la viande qui se trouve normalement sur un des côté. On ajoute un peu de sel et de poivre et ensuite on met le magret côté gras dans la poêle froide. Et on allume à feu vif ! Ca va permettre au gras de fondre d’un coup et de faire cuire la viande sans matière grasse ajoutée. Et voilà, il ne reste plus qu’à cuire la viande selon vos goûts. Généralement, le magret se mange bien rosé mais… c’est pas obligatoire si vous aimez la viande plus cuite. Faites-vous plaisir, c’est le principal !

Au fait, vous n’avez pas oublié de retirer la fondue de poireaux du feu depuis le temps n’est ce pas ? hihi. Pour savoir si elle est prête, il faut goûter : si elle est bien fondante c’est gagné !

Et voilà ! C’est tout chaud et prêt à manger. Moi j’adore et vous ?

Je vous dit à très vite pour de nouvelles recettes ici ou sur Instagram !

No Comments

Laisser un commentaire