J’ai dit “OUI”

Wahou, premier article sur le mariage. Je ne réalise pas encore très bien à vrai dire. On a su très tôt que nous ferions notre vie tous les deux et après 8 ans d’attente, nous allons officiellement porter le même nom et être une vraie famille.

Enfin, il n’y a pas besoin d’être mariés pour former une famille. Mais nous n’avons pas d’enfants et j’ai toujours eu le sentiment que nous étions un “couple” mais pas plus au yeux des autres. Comme si le mariage légitimait notre amour en quelque sorte. Je sais, je sais c’est bizarre ce que je raconte…

La demande a eu lieu chez nous, le soir où nous fêtions nos 8 ans. Pour tout vous dire… je m’en doutais hihi. Je suis une vraie fouine. Lucas avait préparé un repas sublime accompagné d’une très bonne bouteille de vin et nous avons passé une très jolie soirée. Avec un fond de musique c’était parfait.

Et puis il a finalement fait sa demande après le diner (oui, j’étais pompette je l’admet !). Et pour répondre à vos nombreuses questions : non, il n’a pas mis un genou à terre. Il était tout stressé et maladroit et ça peut se comprendre. Il devait être plutôt angoissé entre le choix de la bague et la peur que je dise non héhé. Enfin surtout la peur que la bague ne me plaise pas, difficile comme je suis.

Et le plus drôle, c’est que lorsqu’il a ouvert l’écrin et ma demandé de l’épouser, je lui ai sauté dans les bras en pleurant comme une madeleine et j’ai dis oui. Il a bien rigolé et il a fini par me dire : “tu sais, tu devrais peut-être regarder la bague maintenant…”.  Je n’y avais même pas jeté un coup d’oeil !

C’est fou comme le temps passe, c’était il y a presque deux mois maintenant. Et je peux vous dire : j’adore ma bague de fiançailles !!!

L’annonce à nos proches

La bague de fiançailles n’était pas à ma taille alors je l’ai ramenée le lendemain chez le bijoutier. Du coup, j’avais prévu d’attendre de la récupérer pour l’annoncer à ma famille. Mais finalement j’ai craqué (et j’ai bien fait : un mois d’attente…) et j’ai profité du dimanche 1er mai où nous étions tous réunis. Tout le monde était tellement content que j’ai ENCORE pleuré. Il faut dire que j’avais réussi à ne pas en parler à ma maman jusque là et c’était un bel exploit.

La seule personne de ma famille déjà au courant était mon papa, parce que Lucas avait tenu à lui en parler lui-même. Une tradition un peu vieux-jeu mais que je trouve touchante. D’autant plus que je savais que mon père aime bien faire les choses dans les règles et qu’il aime beaucoup Lucas.

Bon du côté de Lucas, ce vilain avait déjà parlé à ses parents et son frère avant la demande ! Donc pas d’annonce !

Et depuis… nous organisons petit à petit. C’est stressant car les mariages se prévoient beaucoup trop en avance à mon gout ! Je n’arrive pas à me projeter aussi loin…

En attendant, je compte bien vous emmener avec moi dans les préparatifs via des articles et des photos sur Instagram. J’espère que ça vous plaira et j’attends tous vos conseils et avis !

Saurez-vous deviner dans quelle région nous allons nous marier ?

Et pour fêter ça… une petite série de photos pour se remémorer ces huit belles années. Heureusement qu’on a changé hihi.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

No Comments

Laisser un commentaire